28 Janvier 2017

Ouf!

creche-queue-leu-leuJ’ai enfin eu un peu de temps pour ranger toutes les déco de Noël, boules et guirlandes que les enfants avaient accrochées dans tous les coins , aux lustres de l’entré et du pallier , et même la crèche qui trônait au milieu du salon avec ses queue-leu-leu de santons ! En emmaillotant scrupuleusement les santons dans du papier toilette, je me disais que pour revivre l’an prochain l’après-midi un peu électrique de décembre où les enfants  » font la crèche » au milieu des cartons marqués  » crèche et déco de Noël », Il faut quelqu’un pour rembobiner le film, pour mettre sous le boisseau ces bougies , il faut cacher pour mieux retrouver. En mettant fin à ce temps de Noël, on entre dans la dynamique des  » saisons « , et avec cette nouvelle année qui se terminera à la prochaine crèche, on se demande ce qui va s’écrire sur cette page blanche durant les 12 mois à venir.

Amoris laetitia toujours d’actualité

Dans un long entretien conduit par le journal  » Il est Vivant », Le père Frédéric Louzeau, directeur de recherches au collège des Bernardins nous apporte une lecture du chapitre VIII d’Amoris laetitia que le pape François devrait apprécier. Voici une question et sa réponse en guise d’apéritif…pour tout le menu avec plat du jour et café sans supplément…cliquez-là.

Pourquoi le pape utilise l’expression des situations « dites irrégulières » ?

FL Parler de situations « irrégulières » ne lui convient pas. Il préfère évoquer des situations de fragilité ou d’imperfection, où l’idéal évangélique n’est pas encore vécu en plénitude. L’expression « situations irrégulières » stigmatise les personnes et risque de les désespérer alors qu’elles sont l’objet de la miséricorde de Dieu et donc toujours capables d’accomplir le bien, quelle que soit leur situation. L’expression risque aussi d’enfermer les familles en situation « dite régulière » dans une forme de pharisaïsme ou d’inertie spirituelle, alors qu’elles sont toujours appelées à la conversion et la progression. Le pape veut dépasser ces catégories car toutes les familles sont sur un chemin de croissance. Tous les hommes sont pécheurs et ils ont tous besoin de la Miséricorde divine. L’appel à la conversion est aussi urgent et impérieux pour les uns que pour les autres. Ne croyez pas que c’est du relativisme ; c’est le mouvement même de l’Évangile. Il ne s’agit pas de mettre à égalité toutes les situations de vie. Le pape sait bien qu’un adultère est un péché grave et que c’est destructeur. Mais au-delà de ce qui est régulier et irrégulier, nous sommes tous des mendiants de la grâce de Dieu pour parvenir jusqu’à son Royaume. Une phrase clé est celle-ci : « Il s’agit d’intégrer tout le monde. […] Personne ne peut être condamné pour toujours parce que ce n’est pas la logique de l’Évangile. » (n° 297) La logique de l’Évangile, c’est qu’aucune vie n’est gâchée. Même dans les situations où le mal a le plus d’emprise, le Christ est vainqueur et ouvre à nouveau le chemin du Royaume de Dieu.

Pour faire suite à tous les articles sur cette  » affaire « 

de l’ordre de Malte,

le Cardinal Parolin, annonce un processus de rénovation . voici l’article de  » La Croix » de Nicolas Senèze .

Le secrétaire d’État du Saint-Siège Pietro Parolin a écrit aux membres de l’Ordre de Malte, soulignant que tous les actes du grand maître pris après le 6 décembre sont « nuls et invalides ».

document-de-malte

 

Pour ceux qui n’auraient pas lu à temps le document des évêques de Malte, le voici:

Publicités
Cet article a été publié dans janvier 2017, tout. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s