13 janvier 2018

Mon plus beau cadeau de Noël

Avec un peu de retard, mais cela valait vraiment  le coup d’attendre un peu !

Aujourd’hui, à la messe de 18 h 30 de la paroisse, une des personnes du petit groupe de cheminement  Bartimée , Sylviane a été accueilli par la communauté paroissiale et par son pasteur  pour partager à nouveau, après dix ans de jeûne, le sacrement de l’Eucharistie.

Une célébration simple, et joyeuse grâce aux chants accompagnés par une équipe de jeunes musiciens. Des moments très forts lorsque le prêtre a entamé un dialogue avec celle qui allait communier et a qui il a demandé  » Que demandes-tu à l’Eglise ? » et qu’elle a exprimé son attente. Toute l’équipe était autour d’elle pour manifester son rôle de témoins devant toute la paroisse. Puis le prêtre s’est tourné vers l’assemblée pour lui demander si elle était prête à accueillir la demande de Sylviane et tout le monde a répondu  » OUI « . Enfin, il a invité toute l’assemblée a se retourner vers le fond de l’Eglise pour manifester sa conversion, et accompagner du regard la procession des offrandes que toute l’équipe apportait. Le prêtre m’a demandé de donner la communion, et j’étais très émue de le faire en prenant conscience que je participait au don du Christ de son corps justement ce jour-là ! M’est venu des visages familiers d’amis  » divorcés-remariés » qui n’ont pas encore ou qui ne souhaitent pas encore prendre ces chemins de discernements et j’ai vraiment priè très fort pour qu’ils trouvent leur chemin de vie. Demain je mettrais sur le blog, l’homélie et les prières pénitentielles…tout sonnait juste! Et l’on sentait une grande joie parmi les paroissiens.

Un des couple du groupe prépare son  » retour aux sacrements » et le vira dans quelques temps sur sa paroisse qui est voisine. Il a cheminé dans le groupe avec un couple de sa paroisse qui sera témoin de son chemin auprès de sa communauté. Ce couple a déjà dans l’idée de proposer dans sa paroisse un nouveau groupe Bartimé pour ceux qui le souhaiteraient.

Ainsi, doucement les  » bons fruits  » font boule de neige et la bonne nouvelle se répand. Voici les deux cartes qui ont été offertes aux paroissiens pour qu’ils se souviennent de cette belle soirée.

 

 

Je vous avais fait de la PUB pour ce livre assez récent en vous disant qu’il est assez  » technique « . Un ami m’en a envoyé une bonne recension trouvé sur le site du monastère de Mondaye . voici ce résumé.

Ils ne sont pas les seuls à prendre la défense d’Amoris Laetitia, puisque certains expriment leur détermination à ne pas abandonner l’exhortation à leurs détracteurs dans les  » colonnes » du site suisse cath.ch

 

Bien avant Amoris laetitia, quelques évêques avait déjà courageusement donné des orientations pastorale ouvertes. Mgr Garnier était de ceux-là, nous avons été peiné d’apprendre sa maladie. Pour lui la conscience était première et la miséricorde débordante. C’est la même idée que le pape François développe en face du symposium internationale de la conférence des évêques italiens.

Est-ce sous l’instigation de François qui a souvent donné des conseils judicieux aux prêtres pour faire de bonnes homélies comme dans Evangelii Gaudium, que cette  » appli « est née... elle est, parait-il, accessible à tous, mais principalement crée pour faciliter le travail de recherche pour les homélies dominicales.

Bon dimanche

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans 2018 01 Janvier, tout. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s