30 janvier 2018

Encore un sujet chaud..

ou plutôt réchauffé, puisqu’il agite les catholiques depuis cinquante ans ! Il s’agit du sujet de la dernière conférence sur Humanae Vitae, plus particulièrement sur la question qui resurgit régulièrement et  qui a vu partir pas mal de catholiques depuis sa promulgation ( en 1968) : la question de  » la pilule ». Beaucoup de ceux qui sont resté dans l’Eglise se se sont « arrangés » en couple sur cette question.

OR avant Noël,

dans le cadre d’un cycle de rencontres entièrement consacré à cette encyclique à l’occasion du cinquantenaire de sa publication, Maurizo Chiodi, théologien, professeur de théologie morale à la Faculté théologique d’Italie septentrionale et membre tout juste nommé à l’Académie pontificale pour la vie, a donné une nouvelle ouverture à la question de la paternité responsable qui était déjà esquissé dans Amoris laetitia ( A.L. 222 ) en élargissant la possibilité de contraception par les méthodes naturelles, à celle obtenue par des méthodes chimiques.

« Ce dont la pratique des ‘méthodes naturelles de fécondité’ atteste, c’est du caractère responsorial de la procréation : elles aussi nous disent que procréer n’est pas créer. La méthode atteste cependant de plus que ce qu’elle ne peut garantir par elle-même. Elle révèle un sens qui la transcende. Si la responsabilité de procréer est bien ce à quoi renvoient ces ‘méthodes’, alors on peut comprendre comment dans les situations où celles-ci sont impossibles ou impraticables, il faut trouver d’autres formes de responsabilité : ces ‘circonstances’, pour être responsable, exigent d’autres méthodes de régulation des naissances. Dans ces cas-là, l’intervention ‘technique’ ne nie pas la responsabilité du rapport générateur, tout comme, du reste, un rapport conjugal qui observe les méthodes naturelles n’est pas automatiquement responsable.

L’insistance du magistère sur les méthodes naturelles ne peut dont être interprété comme une norme en soi ni comme une simple conformité aux lois biologiques puisque la norme renvoie au bien de la responsabilité conjugale et que les lois physiques (physis) de l’infécondité s’inscrivent dans un corps de chair et dans des relations humaines qu’on ne peut réduire à des lois biologiques.

La technique, dans des circonstances déterminées, peut permettre de préserver la qualité responsable de l’acte sexuel. Elle ne peut donc pas être rejetée à priori lorsque la naissance d’un enfant est en jeu parce qu’il s’agit également d’une forme d’agir et qu’en tant que telle, elle exige un discernement sur base de critères moraux qu’on ne peut réduire à une application sillogistico-déductive de la norme ».

En bref, comme il parle en théologien et que c’est un peu compliqué…

on résume :

« S’il y a des situations dans lesquelles les méthodes naturelles sont impossibles ou impraticables, il faut trouver d’autres moyens, parce qu’une paternité responsable ne peut ignorer les possibilités offertes par la techniques ».

Évidement, cette prise de position qui ne nie pas les bénéfices des méthodes dites naturelles- et le pape lui-même les encourage- mais permet aux couples de vivre un meilleur équilibre entre leurs relations intimes et leur désir de faire naitre leurs enfants dans un environnement qui pourra les accueillir dans les meilleurs conditions ne fait pas l’unanimité, même si de fait, c’est ce que font bon nombre de couples très catho.

Vous imaginez comment la parole de Maurizo Chiodi , également auteur en 2006 d’un livre intitulé « Ethique de la vie » qui aborde la question encore plus délicate de la procréation artificielle, a été reçue et critiquée…pour ceux qui souhaitent travailler ce sujet je peux leur donner des liens et le texte de Choldi en italien, mon traducteur préféré étant un peu  » sovraffaticato » !

Tout chaud également l’article de la Croix qui nous rassure sur le sort du MRJC après consultation avec les évêques :

Les critiqueurs ont été critiqués…et le dialogue peut s’instaurer…

Après explications,

les évêques renouvellent leur confiance au MRJC

OUF !

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans 2018 01 Janvier, tout. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s