8 novembre 2018

Eglise: nom féminin

Mais on peut dire aussi : Eglise , NON féminin

Ce n’est pas de moi, je l’ai lu ces jours-ci mais je ne sais plus où, je ne peux donc pas vous en donner la paternité, pardon la maternité …vous allez dire encore : chassez le féminisme, il revient au galop ! Hélas, il y a un age où il est difficile de se refaire… Comme notre amie Lucettea qui tricote habilement le cléricalisme et le féminisme dans son article paru dans Femme, Eglise et Monde du mois d’octobre et que je vous redonne ici :

« Elles ne se sentaient pas appartenir à l’Église, mais seulement à un troupeau anonyme qui stationnait devant les portes dans l’attente d’être choisi. Cela, c’est le cléricalisme, et c’est de ce cléricalisme que les féministes catholiques doivent guérir : parce que la condition des femmes dans l’Église changera seulement si les femmes ont le courage de commencer à la changer d’en bas, par les dénonciations si nécessaire, par les questions que l’on ne pose jamais. Combien de fois l’absence de femmes dans les conseils paroissiaux, dans les commissions, et ainsi de suite, n’est pas due aux dogmes ou prescriptions canoniques, mais seulement à une tradition enracinée, désormais totalement dépassée ? »…tout l’article

Je vous propose également de relire ces articles d’Anne-Marie Pelletier, car je trouve qu’on n’entend pas assez ce type d’analyse, claire et puissante…Retrouver le principe de Synodalité , penser l’Eglise à plusieurs voix, et ecclésiologie à 2 voix.

Enfin,

Une bonne nouvelle de Lourdes sinon un miracle, c’est la nomination d’un homme de consensus…un lyonnais qui plus est et qui a une parole  » mesurée » …le père Thierry Magnin, puisqu’il n’avait justement « plus rien à faire ». Il va devenir secrétaire générale de la conférence de France des évêques…Et ça risque de ne pas être une sinécure, car ce n’est pas la paix qui règne à la CEF.

 

Je termine par le discours de Mgr Ponthier pour la clôture de cette assemblée des évêques : Un bon résumé des débats, je suppose . Tiens c’est bizarre,  il ne cite pas la lettre du pape et la question du cléricalisme…Ils n’en n’ont pas parlé ? En tout cas, il ne semble pas qu’il y ait eu de propositions claires pour qu’enfin cette lettre du pape soit distribuée à tous ses destinataires…le pape peut attendre longtemps pour avoir une réponse de la part du Peuple de Dieu !

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans 2018 11 novembre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s